Réfléchir et dire… un peu

Un site utilisant unblog.fr

21 février 2019

Invitation de la Folie La Fontaine

Classé dans : contes et légendes,humour — linouunblogfr @ 21 h 36 min

 

Jean de la Fontaine n’a pas écrit que des fables animalières…… !!!

Invitation de la Folie ! (fable de Jean de la Fontaine)
La Folie décida d’inviter ses amis pour prendre un café chez elle.
Tous les invités y allèrent.
Après le café
la Folie proposa :
- On joue à cache-cache ?
- Cache-cache ? C’est quoi, ça ? demanda
la Curiosité.
- Cache-cache est un jeu. Je compte jusqu’à cent et vous vous cachez. Quand j’ai fini de compter
je cherche, et le premier que je trouve sera le prochain à compter. 
Tous acceptèrent, sauf
la Peur et la Paresse. 
- 1, 2, 3
La Folie commença à compter.
L’Empressement se cacha le premier, n’importe où.
La Timidité, timide comme toujours, se cacha dans une touffe d’arbre.
La Joie courut au milieu du jardin.
La Tristesse commença à pleurer, car elle ne trouvait pas d’endroit approprié pour se cacher.
L’Envie accompagna le Triomphe et se cacha près de lui derrière un rocher.
La Folie continuait de compter tandis que ses amis se cachaient.
Le Désespoir était désespéré en voyant que la Folie était déjà à 99.
CENT ! cria
la Folie, je vais commencer à chercher…
La première à être trouvée fut
la Curiosité, car elle n’avait pu s’empêcher de sortir de sa cachette pour voir qui serait le premier découvert. 

 En regardant sur le côté, la Folie vit le Doute au-dessus d’une clôture ne sachant pas de quel côté il serait mieux caché.
Et ainsi de suite, elle découvrit la Joie, la Tristesse, la Timidité…
Quand ils étaient tous réunis, la Curiosité demanda :
- Où est l’Amour ?  Personne ne l’avait vu.
La Folie commença à le chercher. Elle chercha au-dessus d’une montagne, dans les rivières au pied des rochers.
Mais elle ne trouvait pas l’Amour.
Cherchant de tous côtés, la Folie vit un rosier, prit un bout de bois et commença à chercher parmi les branches,
lorsque soudain elle entendit un cri : C’était l’Amour, qui criait parce qu’une épine lui avait crevé un œil.
La Folie ne savait pas quoi faire. Elle s’excusa, implora l’Amour pour avoir son pardon et alla jusqu’à lui promettre de le suivre pour toujours.
L’Amour accepta les excuses.
Aujourd’hui, l’Amour est aveugle et la Folie l’accompagne toujours…

29 octobre 2018

Si on souriait un peu…

Classé dans : humour — linouunblogfr @ 22 h 10 min

Une très belle femme frappe à la porte de son voisin et lui dit.
- J’ai une envie folle de m’amuser, de me saouler et de faire l’amour toute la nuit…  êtes vous occupé ce soir ?
« - Non ! répond le voisin tout heureux « 

« - Alors, vous pouvez garder mon chien ???

……………….

 Une superbe jeune femme sort de chez le fleuriste avec un magnifique bouquet de roses.
Un monsieur s’approche et lui dit :
-Mademoiselle, vous ne pouvez savoir à quel point j’aimerais être à la place de vos roses.
-Ah bon mais pourquoi monsieur?
-Mais pour être dans vos bras, voyons.
-Ah mais ne vous y fiez pas, aussitôt à la maison, je leur coupe la queue.
…………….
Deux hommes sont à la pêche sur glace à leur trou de pêche favori,
Ils pêchent tranquillement en buvant leur bière….
Presque silencieusement, afin de ne pas effrayer le poisson, Bob dit :
- »Je pense que je vais divorcer d’avec ma femme, elle ne m’a pas parlé depuis plus de 2 mois. »
Son compagnon continue lentement à boire sa bière à petits coups et dit alors pensivement :
- »Réfléchis bien; des femmes comme ça, c’est dur à trouver…  »
………………..
Ses amis lui disent qu’il a pris des risques.
- Oh ! À mon âge, on n’est pas cocu … on est secondé ! **

……………..

Le propriétaire d’un cirque a passé une annonce pour trouver un dompteur  de lions.
Deux personnes se présentent :

Un homme de bonne présentation, retraité, de près de 70 ans , et une blonde spectaculaire de 25 ans.

Le patron du cirque, reçoit les deux candidats et leur dit :
« Je n’irai pas par quatre chemins : « mon lion est très fort et a tué mes deux derniers dompteurs. »Ou vous êtes très bon ou ça ne durera pas une minute ! »Voici l’équipement :le banc, le fouet et le pistolet .  »Qui veut commencer ? « 

La blonde dit : « moi j’y vais. »
Elle fait fi de l’équipement, du fouet du pistolet, et entre rapidement dans la cage.

Le lion rugit et court jusqu’à la blonde. Quand il arrive à moins d’un mètre, elle commence à se déshabiller et reste complètement nue, montrant son corps superbe. Le lion s’arrête immédiatement !
Il se couche devant elle et lui lèche les pieds. Petit à petit, il se relève et lui lèche tout le corps pendant un long  moment !
Le patron du cirque n’en revient pas et dit :

« Je n’ai jamais vu ça de toute ma vie !  »
Il se tourne vers l’ancien et lui demande :

 Est-ce que vous pouvez en faire autant ? « 

Et l’homme lui répond :

« Bien sûr … mais d’abord sortez le lion « 

 

Victor Coudesabot |
Savoirses |
P4corneille |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the blonde box
| Shareprof
| Cgt56chba