Réfléchir et dire… un peu

Un site utilisant unblog.fr

10 mars 2019

BONNES PÂTES

Classé dans : Non classé — linouunblogfr @ 22 h 17 min

 

          Vendredi soir; je regardais les Enfoirés et je me pris à penser que, eux : les gens sur la scène, les gens des coulisses, les spectateurs, les acheteurs de CD, les donateurs divers et surtout tous ceux qui à des échelons très divers accomplissent un don d’argent, de temps, d’initiatives au quotidien des besoins tous sont des bonnes pâtes… Au-delà du bénévolat, auxquels se rattachent trop la notion de gratuité financière je préfère celle de bonne, belle volonté… cette volonté qui transforme un souhait, un rêve un élan, une intention en un acte et pour beaucoup  en engagement.

Face à ce creuset où se mêlent ces belles volontés j’entends je lis des commentaires acides (tel chanteur a besoin de publicité – tel autre détourne des impôts – tel voisin bénévole ferait mieux de s’occuper de sa famille – que de profiteurs dans la file des assistés … Bien des propos pour ne pas se sentir culpabilisés pour rester en dehors des « gogos » sans doute même pour se placer au-dessus…

Puis comme souvent l’expression a creusé mon esprit : pourquoi avoir choisi « bonne pâte » dans l’émotion du moment de communion généré par cette salle ?

 LA BASE de toutes les définitions : Substance molle, préparation ou produit de consistance pâteuse, dans de nombreux domaines techniques, industriels, commerciaux e artistiques.

Que ce soit pur faire un pâté de sable ou de la céramique en passant par les bases de bien des réalisations culinaires pâtes préalables minéralogiques, tout semble avoir été matière façonnable née d’un beau mélange (un beau pasti)…

Les scientifiques ont démontré que le corps humain est composé d’environ 70% d’eau et d’autres éléments qui se trouvent dans la terre. Ainsi l’être humain provient de l’argile.

Même nous : Dieu forma le corps de l’homme du limon de la terre. Il lui communiqua un souffle de vie, en lui donnant une âme raisonnable, capable de connaître, de vouloir et d’aimer Le dernier jour de la création, Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance » (Genèse 1:26). Il finit ainsi la création avec une « touche personnelle ». « Le SEIGNEUR Dieu modela l’homme avec de la poussière prise du sol. Il insuffla dans ses narines l’haleine de vie, et l’homme devint un être vivant. Le premier homme fut nommé Adam (nom qui signifie terre rougeâtre et rappelle l’humble origine de son corps).

La pâte originelle» (Genèse 2:7). Croire est une solution de facilité, c’est en tous cas bien plus simple que de refuser de croire. Celui qui attend de voir pour croire ne peut s’accrocher à aucun dogme, il se trouve seul devant les questions du bien et du mal, devant le sens à donner à sa vie (car sa vie n’a pas de sens donné, ne donnant accès à rien d’autre qu’au retour à la poussière). le Coran a mentionné cette réalité dans la Parole du Très-Haut: « Nous avons certes créé l’homme d’un extrait d’argile » [Al Mu’minun (les Croyants).

Laisser un commentaire

 

Victor Coudesabot |
Savoirses |
P4corneille |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the blonde box
| Shareprof
| Cgt56chba