Réfléchir et dire… un peu

Un site utilisant unblog.fr

16 février 2017

CES PROFS QUI ABANDONNENT LE «MAMMOUTH »

Classé dans : EDUQUER — linouunblogfr @ 17 h 14 min

 

J’entends : « L’enseignement c’est bien à condition d’en sortir ! »

Je suis de la génération de normaliens « MAJAX » pour me situer et je me suis évadé du métier non pas par un tour de passe-passe mais par la retraite et avec énormément de regret…

J’ai commencé par les alentours des usines Renault à Boulogne, classe d’enfants inadaptés disait-on alors, puis les ados toujours en rupture scolaire ou sociale d’un grand ensemble tout neuf, et enfin une direction avec classe dans l’Essonne, population très diverse de professions libérales, employés de la police de la SNCF, migrants de l’est, de Turquie, d’Afrique, du Portugal, enfants non francophones, enfants du voyage… un melting-pot très riche !

En 40 ans, des occasions de quitter : promotions, œuvres périscolaires, journalisme, écriture aussi… se sont révélées mais ma place était dans l’école et autour de l’école… J’ai eu le bonheur de vivre avec passion les avatars de l’Ecole et de notre groupe scolaire, de les partager avec une communauté dont je ressens encore la chaleur 16 ans après ! Les retours de mes anciens, j’avais 25 ans avec des jeunes de 18 dans mes débuts, sont formidables, merci internet. Mon automne se réjouit de leur vécu, s’attriste parfois aussi car la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Bien sûr, on, qui juge tout, me dira autre temps, autres élèves…  Bon sang non !

Fondamentalement les enfants sont les mêmes et n’étaient ni plus difficiles ni plus faciles avant, les parents ni plus aisés, ni moins, à mobiliser !  Je connais bien des établissements actuels qui ne se préoccupent pas trop des ordres et contrordres, qui les adaptent et surtout, s’adaptent à leur population et à leur mission ! Même le temps de l’enfant, les rythmes scolaires inclus, est un fait bien installé pour certains, c’était notre cas depuis plus de 15 ans !

L’Ecole que j’ai connue, les écoles que je connais, qui remplissent au mieux leur fonction, le doivent à leurs enseignants surtout lorsqu’ils ont su créer une équipe valable, cohérente… Pour le reste, évidemment qu’il faudrait rendre équitables et judicieuses les ressources, alléger les effectifs, évidemment qu’il faudrait mieux rétribuer nos maîtres… Evidemment qu’il ne suffit pas de dire : « Ils ont bien du mérite ! »… Evidemment que nos profs, débutants et anciens auraient besoin de soutien, de mises en réflexion régulières… mais les enfants, élèves d’aujourd’hui, adultes de demain ne peuvent pas attendre, et les enseignants du quotidien qui ont le goût de leur métier le savent bien ! Bravo à eux et dommage pour les enfants que l’école demeure une loterie pour laquelle les parents croisent les doigts «  Pourvu qu’il tombe bien cette année ! »

Je signerai Manu en souvenir d’une personne qui a rêvé qu’un jour l’école devenait vraiment le souci, puis le réveil de tous !

 

 

Laisser un commentaire

 

Victor Coudesabot |
Savoirses |
P4corneille |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the blonde box
| Shareprof
| Cgt56chba